Zoom sur le regroupement de crédits

Le regroupement de crédits consiste à regrouper une partie ou la totalité de ses prêts en un seul crédit échelonné. Ces prêts regroupés sont, en effet, rachetés par un établissement bancaire ou un autre organisme de crédit. Gros plan sur le regroupement de crédits.

Simulez votre rachat de crédit

Se mettre au courant de la réalité du moment

Avant de décider quoi que ce soit, la première chose à faire est évidemment de s’informer quant à la réalité du moment. C’est une condition sine qua non pour espérer réaliser cette opération dans les meilleures conditions possibles.

Cette phase peut se réaliser de différentes manières. S’il est possible de s’informer en consultant les sites internet spécialisés, attention: nombreux sont les sites qui fournissent des données tout à fait erronées.

Il vous faut aussi déterminer les établissements bancaires actifs en la matière. En effet, toutes les banques ne proposent pas nécessairement de racheter des crédits. Toutefois, pensez toujours à vous faire épauler par votre conseiller financier. En tant qu’expert du domaine de la finance et du monde bancaire, il saura vous aiguiller vers les pistes sérieuses et les plus adaptées à votre cas. Dans la foulée, listez tous les établissements bancaires ainsi que les organismes qui peuvent réaliser une opération de rachat de crédits.

La simulation d’une consolidation de dettes doit également être effectuée. D’ailleurs, de nombreux simulateurs sont accessibles gratuitement en ligne. L’utilisation de ces outils de simulation ne vous engage à rien. Cela vous permet d’avoir un aperçu des retombées de cette opération sur vos finances. N’hésitez d’ailleurs pas à tester le simulateur de regroupement de crédits mis à disposition par Credafin.

Procéder à une comparaison des offres de regroupement de crédits

Cette comparaison des offres disponibles est indispensable pour espérer dénicher la meilleure solution financière. Pour ce faire, il vous faut rassembler tous les documents qui peuvent vous être demandés par l’entité qui va racheter vos crédits. Ceux-ci serviront à évaluer votre profil.

Si une des entités contactées vous demande des quelconques frais, passez votre chemin. Un tel acte est d’ailleurs tout à fait illégal! Et n’oubliez pas, même si un établissement possède de nombreuses agences, leurs offres restent les mêmes. Ça ne sert donc à rien de demander aux agences d’un même établissement d’étudier votre dossier.

Maintenant, il vous suffit de comparer les offres obtenues en sélectionnant quelques offres en plus de votre premier choix de manière à disposer de solutions alternatives en cas de pépin.

Valider l’offre de son choix

Cette opération consiste à fournir les documents restants à l’établissent de rachat de crédits de votre choix. Par la même occasion, vous allez également lui spécifier votre accord. Faites en sorte que tous les documents nécessaires soient complets pour éviter que l’opération ne débouche sur d’autres problèmes entre vous et l’établissement ou organisme de rachat de crédits.

Une fois que l’établissement choisi a reçu tous les documents requis, il va pouvoir finaliser votre cas et vous présenter l’offre définitive. L’offre n’a plus de valeur dans les 20 jours suivant son émission. Une fois que vous notifiez à cet établissement que vous acceptez leur offre, il procédera ensuite au déblocage de fonds. Cette opération consiste au remboursement de vos anciens crédits auprès de vos créanciers. Si votre regroupement de prêts vous donne droit à une certaine somme, c’est à ce moment-là que vous allez la percevoir. Si toutefois, vos anciens crédits comprenaient un crédit hypothécaire, l’intervention d’un notaire serait nécessaire pour assurer ce déblocage. C’est là que débute le regroupement de crédits selon les termes du contrat établi entre vous, en tant qu’emprunteur et l’établissement de rachat de dettes. De là, vous allez enfin pouvoir jouir de quelques avantages dont des mensualités plus accessibles, une durée de remboursement plus longue, une capacité d’épargne plus élevée et donc, une stabilité financière globale.

Quelles sont les actions d’un courtier en consolidation de crédits ?

Le courtier en restructuration de dettes va réaliser à votre place toutes les opérations de prospection de la meilleure offre. Pour la phase d’information et de prospection, il faut savoir que le courtier possède déjà de tout un réseau de contacts. Cela lui permet de dénicher facilement le meilleur partenaire pour chaque cas. Compte tenu de son expérience, il sera également à même de défendre au mieux votre dossier et également de vous négocier les meilleurs tarifs.

Dans la phase de comparaison, ce spécialiste va mettre en œuvre toute son expérience et son savoir-faire pour réaliser cette étape avec le plus grand doigté. Ses compétences et sa clairvoyance vous permettront d’éviter les appâts des offres à l’apparence très alléchantes, mais qui cachent quelques vices. Le courtier en consolidation de prêts est la personne qu’il vous faut pour vous guider vers des offres qui vous paraissaient de premier abord, peu avantageuses, mais qui en réalité, représentent la solution la plus adaptée à votre cas. De plus, cet expert peut aussi jouer le rôle d’intermédiaire entre les emprunteurs et les divers établissements bancaires ou les organismes de rachats de crédits. Et ce, en plus d’assurer le montage total du dossier de l’emprunteur. En quelques mots, le courtier est la personne qu’il faut pour vous faire gagner du temps tout en vous faisant jouir de multiples avantages. Rappelez-vous du fait que vous ne lui devez rien s’il n’arrive pas à vous dénicher l’entité de rachat de crédits la plus avantageuse pour votre profil. La loi interdit à ce professionnel de demander une quelconque commission si l’offre de restructuration de prêts n’a pas été validée.

D’ailleurs, la commission qui paraît si onéreuse sera très rapidement amortie par les avantages que vous allez par la suite percevoir. Et cela, aussi bien sur le court terme que sur le long terme. De ce fait, cet intermédiaire en opération bancaire est employé par l’emprunteur endetté pour lui dénicher la meilleure offre de rachat de crédits.

Quels sont les principaux avantages du recours à un courtier de restructuration de crédits ?

Un courtier de regroupement de crédit a une place importante dans le déroulement des procédures de rachat. Ainsi, recourir aux services d’un tel courtier permet de jouir de nombreux avantages.

Faire appel aux services d’un tel professionnel, permet de gagner de l’argent. En effet, sa grande connaissance du marché fait qu’il peut facilement obtenir des taux très bas. Cependant, ce taux n’est pas le seul critère sur lequel ce courtier agira. Il surveillera les autres critères, dont l’assurance, la durée de remboursement… Par son action, ce professionnel saura donc vous trouver la meilleure des offres de consolidation des crédits.

Le gain de temps fait aussi partie des principaux avantages des services d’un courtier. De par son expérience et son réseau, il saura réaliser le montage de votre dossier en deux temps trois mouvements et vous trouver le partenaire idéal aussi rapidement et aisément. En ayant recours aux compétences d’un tel professionnel, vous aurez également à souffrir d’une durée moins courte de démarchage et de négociation. Et si votre cas est plus difficile, sachez que seul un tel professionnel saura vous dénicher le partenaire idéal. Ce dernier va accepter de racheter vos crédits et les regrouper en un seul échelonné tout en vous offrant les meilleures conditions financières. Ainsi donc pour les personnes surendettées, seul un courtier de restructuration de crédits pourra leur faciliter la tâche. Il faut savoir toutefois que le recours à un tel professionnel n’est pas obligatoire. Il est en effet possible de tout réaliser par vos propres moyens, mais la tâche sera sans conteste plus ardue et plus éreintante. En agissant ainsi, n’oubliez pas d’utiliser un simulateur de rachat de crédits et de comparer les offres qui vous parviennent en considérant tous les critères de performance possibles, dont la durée de remboursement, la valeur des mensualités, l’assurance, les autres obligations requises…