La spécialisation du regroupement de crédits

Le regroupement de crédits est un procédé aujourd’hui très en vogue. Aussi appelé restructuration ou rachat de dettes ou de crédits, ou encore consolidation de dettes, le regroupement de crédits a été vulgarisé par la démocratisation des crédits à la consommation, plus accessibles et plus fréquents.

Généralement, lorsque la question du regroupement de crédits se pose, c’est que la situation financière du ou des emprunteur(s) n’est pas au beau fixe… Le regroupement de crédits a alors vocation a restructurer des dettes et à alléger les charges d’acquittement. Reste que le regroupement de crédits ne doit pas être envisagé à la légère. Il faut effectivement y recourir avec prudence et toujours se tourner vers des spécialistes du domaine.

Qu’est-ce que le regroupement de crédits ?

Cette opération de nature financière consiste à rassembler en un unique prêt, quelques-unes ou totalité de vos dettes. La constitution de cet unique crédit rééchelonné permet de bénéficier d’une certaine réduction de son crédit, tout en stabilisant sa situation financière.

Pourquoi restructurer ses dettes ?

Le regroupement de crédits se révèle être idéal lorsque de nouveaux objectifs, de nouveaux projets, se dessinent à l’horizon. Il en est ainsi de l’acquisition d’une nouvelle propriété, du remplacement de sa voiture, du financement d’études,… Il est également bon de restructurer ses dettes en vue d’anticiper divers changements à venir tels que l’entrée en retraite, la perte d’un travail,… à même de bouleverser tout le cours d’une vie.

En agissant ainsi, il est possible de réduire ses mensualités, de gagner une certaine capacité à l’épargne, tout en regagnant un certain pouvoir d’achat. En effet, le rééquilibrage du budget sur le long terme grâce aux anticipations et à la réduction des mensualités stabilise l’endettement et le ramène même vers la normale.

Rappelons qu’une personne surendettée coure le risque d’être fichée à la Banque Nationale de Belgique et d’être marquée par la déposition d’un dossier de surendettement. Par le biais d’une restructuration de dettes, il est donc possible de retrouver une certaine sérénité financière. Le regroupement de crédits peut donc avoir un impact positif sur la relation emprunteur – établissements bancaires.

Pourquoi faire appel à des experts de la restructuration de crédits ?

Le recours à des experts comme Credafin permet de calibrer une restructuration au cas par cas, une solution de consolidation de dettes devant être adaptée à chacun. Un spécialiste du regroupement de crédits se doit, de ce fait, de posséder une grande capacité d’écoute de façon à comprendre et cerner chacun de ses clients. Ces professionnels se doivent aussi de posséder d’énormes qualités humaines. Ces dernières leur sont essentielles pour bien envisager le profil de chaque client.

À noter que pour s’assurer le maximum d’efficacité et de rapidité, il faut que le spécialise de la restructuration de dettes auquel on fait appel puisse vous accompagner tout au long de la prospection et de la mise en place de votre système de financement. Ainsi, un expert devra vous proposer une relation de proximité et un suivi personnalisé. Dans ce cas, chaque spécialiste devra considérer toutes les réalités du terrain et de la situation présente tout en anticipant celles futures. Eh oui, chaque expert devra comprendre que chaque client possède son propre profil et que chaque situation possède ses propres caractéristiques. Si l’expert auquel vous faites appel ne daigne même pas vous rencontrer en personne, passez votre chemin.

Notez que la principale tâche d’un expert en consolidation de dettes reste celle de jouer les intermédiaires tout en mettant en place et en facilitant l’opération de commercialisation d’un crédit bancaire. Il est aussi important de se rappeler que les spécialistes de la restructuration de crédits ne sont pas des prêteurs. Ils n’ont donc aucune capacité de vous accorder un quelconque crédit. Cela reste de l‘apanage des établissements bancaires et/ou de crédits. Les spécialistes de la restructuration doivent donc être reliés à des organismes financiers proposant certaines offres de financement ou de restructuration différentes de celles proposées par la banque de la personne en question.

Dans l’exercice de leur profession, les experts de la consolidation de dettes sont régis par un statut réglementé très strict. Le Code du Droit Economique (CDE) et spécifiquement le Livre VII font partie de ce statut de réglementation.

À qui s’adresse la consolidation de dettes ?

La restructuration de crédits est un procédé largement usité et proposé par les établissements bancaires. Tous les particuliers ayant contracté un grand nombre de crédits sont concernés. Il faut rappeler que l’accumulation de crédits, qu’importe sa nature, grève la situation financière d’un ménage. Dans un tel cas, il est essentiel de revenir le plus rapidement possible à une forme de stabilité financière. La solution la plus rapide et la plus efficace dans une telle situation est le regroupement de crédits.

Quel est le principe de fonctionnement de la restructuration de dettes ?

La consolidation de crédits fonctionne suivant un principe tout à fait simple. Il suffit de regrouper en un seul et unique crédit échelonné, toutes les dettes contractées par une personne ou un ménage. Ce procédé permet à l’emprunteur de bénéficier d’une meilleure gestion du budget, qui s’en retrouve largement simplifiée.

En effet, les crédits qui étaient autrefois éparpillés sont regroupés en un crédit ayant une seule mensualité, un taux d’intérêt unique régi par un contrat reliant l’emprunteur à un créancier unique. L’opération de consolidation de dettes permet donc de s’offrir une relative liberté en regagnant une capacité d’épargne et même en changeant à loisir de banque. De plus, le client peut renégocier le taux d’intérêt et la durée de remboursement de son nouveau crédit échelonné.

Ces faits lui permettent ainsi de jouir d’une réduction conséquente de la valeur de ses mensualités. En agissant ainsi, il est possible de retrouver toute la flexibilité requise pour gérer au mieux son budget. Et donc, d’éviter la déchéance de ses finances. Arriver à éviter cette dégradation est indispensable pour ne pas avoir à faire à la commission de surendettement. En effet, dès que vous vous retrouvez dans le collimateur de cette agence, vous allez vous retrouver avec des problèmes bien plus graves. Tous vos projets de nature financière seront automatiquement gelés. De plus, vous allez aussi être fichés à la Banque Nationale de Belgique (contentieux à la BNB). Ce fichage vous empêche de contracter n’importe quel autre crédit.

Tous vos crédits et dettes, qu’importe leur nature ou leur type, peuvent faire l’objet d’une opération de rachat. Toutefois, si le nouveau crédit échelonné intègre un ou plusieurs prêts immobiliers, ou des crédits à la consommation, le crédit unique devra être assimilé à un unique crédit de type immobilier. Cependant, pour asseoir cette assimilation, il faudra que les crédits immobiliers et/ou ceux à la consommation représentent au moins 50 % de l’ensemble du crédit échelonné. Pour toute offre de consolidation émise par un établissement bancaire, l’emprunteur disposera d’une durée d’étude assez large. Les deux parties disposent d’un délai de rétractation de deux semaines suivant la signature de l’offre proposée.

Pour bénéficier de mensualités plus basses, la période de remboursement s’en verra rallongée, ce qui aura pour répercussion d’augmenter la facture finale du prêt échelonné. De ce fait, il ne vous faut pas uniquement considérer le taux d’intérêt avancé par l’établissement bancaire contacté: il vous faudra également procéder à une estimation de la facture finale du crédit échelonné proposé. Considérer ces points reste la meilleure solution pour dénicher la solution de regroupement de dettes la plus adaptée à votre profil.