Crédit: le Belge rembourse 864€ par mois

Le rachat de crédit est une méthode fréquemment utilisée pour alléger les mensualités. En Belgique, elle est surtout utilisée pour permettre aux emprunteurs d’éviter des interdits bancaires qui pourraient gravement les affecter. Les conséquences de cette situation sont précisément : l’interdiction sur l’utilisation des cartes bancaire et du chéquier, l’impossibilité de demander des crédits classiques comme les crédits renouvelables ou les prêts personnels sans justificatif. Mais cela n’est certainement pas la seule raison de recourir au rachat de crédit. Alors, pourquoi faire un rachat de crédit ?

Augmenter sa trésorerie pour financer un nouveau projet

Si habituellement on a recours au rachat de crédit pour rembourser des dettes qui se cumulent, il n’est pas rare de voir des personnes procéder à des rachats de crédits pour financer leurs projets. Cela est surtout commun chez les nouveaux foyers qui veulent s’agrandir ou s’embellir en achetant de nouveaux meubles ou en faisant des travaux.

Regroupement de crédits

Cette procédure est utilisée pour empêcher l’augmentation des mensualités tout en ayant la possibilité de faire avancer ses projets.

Réorganiser ses finances grâce à la mensualité unique

Pour son propre foyer, pourquoi faire un rachat de crédit ? Et bien dans un foyer, le regroupement des crédits peut avoir deux impacts.

 

La première étant la possibilité d’avoir une bonne visibilité sur ses finances, pour permettre de les surveiller. La deuxième se trouve être la possibilité d’éviter des surendettements fréquents. Le rachat de crédit permet au foyer ayant des revenus convenables et équilibrés de réorganiser leur mensualité en les regroupant en une seule. Cela permet d’obtenir qu’une mensualité visible sur les relevés de compte.

Ainsi la raison de faire un rachat de crédit n’implique pas forcément le paiement de dettes, mais cela peut aussi être un moyen de préparer l’avenir ou bien d’avoir une bonne gestion de ses budgets.

 

Surendettement: les jeunes adultes particulièrement concernés