rachat de prêt hypothécaire
Dans le cadre d’un projet d’achat immobilier, certains consommateurs font le choix d’un prêt hypothécaire pour le financement du projet, mais peu pensent à renégocier ce prêt. Pourtant, le taux des emprunts hypothécaires connait une forte évolution à la baisse.   Ainsi entamer une négociation avec sa banque pour refinancer son prêt hypothécaire peut permettre de faire des économies substantielles. Zoom sur le refinancement hypothécaire !     Simulez votre refinancement hypothécaire  

1. Les paramètres à prendre en compte avant refinancer son prêt hypothécaire

  Avant d’entreprendre de renégocier votre emprunt hypothécaire, il convient de savoir si toutes les conditions sont réunies afin que ce soit réellement avantageux.   Notamment, la durée de remboursement de votre emprunt hypothécaire doit être d’encore au moins 10 ans, sans cela ce ne sera pas nécessairement intéressant.   Ensuite, pour réaliser des économies réellement importantes, il faut que le taux annuel de l’emprunt hypothécaire auquel vous souhaitez souscrire soit au moins inférieur de 1% à votre taux actuel.   Attention à bien comparer les différents taux disponibles par catégories. Par exemple, comparez les taux hypothécaires fixes entre eux, les taux de prêts hypothécaires variables entre eux, etc.   En effet, il existe différents types de prêts hypothécaires et chacun possède ses spécificités. Il ne serait donc pas pertinent de comparer le taux d’un type de prêt avec un autre type.    Et si toutefois vous songez à changer de type de prêt, souscrire par exemple à un taux variable alors que vous avez actuellement un taux fixe, discutez-en avec Credafin.  

2. Qu’est-ce qu’une indemnité de remploi ?

  L’indemnité de remploi est une indemnité forfaitaire grâce à laquelle la banque compense le manque à gagner inhérent à son offre. En effet, en vous proposant un taux plus bas, elle perd de l’argent et cherchera donc à le récupérer via la mise en place de l’indemnité de remploi. Cette dernière ne devra pas être supérieure à trois mois d’intérêts sur le capital que vous avez encore à rembourser.   Pour procéder au calcul de l’indemnité de remploi, consultez votre tableau d’amortissement. Ce tableau reprend mois après mois le montant de capital et d’intérêts que vous remboursez. Il reprend également le solde de capital qu’il vous reste encore à honorer.  
refinancer son prêt hypothécaire
 

3. Que faire si le partenaire bancaire refuse le refinancement de votre prêt hypothécaire ?

  Vouloir refinancer son prêt hypothécaire est une démarche que la banque prêteuse n’est pas toujours prête à satisfaire. Dans ce cas, votre solution est de refinancer votre prêt auprès d’un autre organisme de crédit.   Il va donc avant tout falloir vous assurer que la démarche est intéressante sur le plan financier. Pour cela, faites une comparaison entre le coût total de votre prêt hypothécaire actuel et le coût total du prêt auquel vous souhaiteriez souscrire.   Il n’y a qu’en considérant ce coût total, et non pas seulement le taux, que vous saurez si l’opération est intéressante. Pensez également à vérifier le coût lié à l’adaptation de votre assurance solde restant dû.   Il vous faudra ainsi prendre en compte différentes données, dont l’indemnité de remploi, les frais de main levée, les frais d’hypothèque, ou encore les frais de dossier.   Refinancer son prêt hypothécaire peut ainsi s’avérer financièrement avantageux, à condition de se poser les bonnes questions. A savoir qu’il existe de nombreux acteurs avec lesquelles Credafin travaille pour vous aider dans vos démarches et vous orienter vers le meilleur choix en fonction de votre profil d’emprunteur.   Simulez votre refinancement hypothécaire