Révision prêt hypothécaire

Révision de votre prêt hypothécaire simulation avec les taux bas actuels

Avec les taux bas actuellement pratiqués par les organismes bancaires, les emprunteurs sont nombreux à envisager un refinancement de leur prêt hypothécaire. Mais cette opération est-elle aussi intéressante qu’elle paraît au premier regard ? Pour répondre à cette question sur le refinancement de votre emprunt hypothécaire, il faut prendre en compte de nombreux facteurs.

Simulez votre révision de prêt hypothécaire

La première donnée à prendre en compte est la différence entre les deux taux, de la durée d’échéance et de certains frais qui peuvent venir s’ajouter au cours de cette opération. Ces derniers peuvent tout simplement rendre inefficient votre projet. Les organismes bancaires ne sont pas en droit de refuser un remboursement anticipé qu’il soit complet ou partiel. Il est donc possible de souscrire un autre crédit immobilier avec un taux plus bas auprès d’une banque concurrente et solder l’ancien avec les fonds ainsi dégagés.

Il y a toutefois des facteurs à prendre en compte afin que ce projet soit intéressant sur le long-terme. Pour financer un prêt hypothécaire, ce serait une erreur de ne se fier qu’aux intérêts pratiqués. Il faut absolument prendre en considération d’éventuels frais.

En cas de remboursement par anticipation de votre emprunt, que ce soit de manière partielle ou complète, l’organisme bancaire peut réclamer une indemnité de remploi, qui est toutefois plafonnée, que vous serez dans l’obligation de payer. Sachez qu’elle ne peut pas dépasser le montant égal à 3 mois d’intérêts sur le montant.

Qu’est-ce qu’une hypothèque ? C’est elle qui permettra à l’organisme prêteur de se rembourser à travers la mise en vente de votre habitation, en cas de défaillance de paiement de votre part. Cela ne signifie toutefois pas l’hypothèque sera levée, pour cela, il est nécessaire de la supprimer de manière séparée.
Une fois qu’elle sera supprimée, une nouvelle hypothèque devra être inscrite au nom de la nouvelle banque, notamment chez le notaire.
Pour répondre à votre demande de prêt, la nouvelle banque que vous avez sélectionné ouvrira un dossier auquel des frais seront associés.

Révision prêt hypothécaire simulation

Avant de se lancer dans cet opération de rachat, la première étape est la simulation. Cette simulation va vous permettre d’obtenir deux informations essentielles pour votre projet : connaître le taux auquel vous pouvez prétendre selon votre situation financière, et donc savoir si l’opération de rachat de votre crédit est intéressante ou non. Vous pouvez faire des simulations à l’aide d’outils en ligne. Avant de vous lancer dans ces démarches de sollicitation des organismes bancaires, sachez qu’il faut qu’au moins un pourcent doit différencier votre ancien taux du nouveau.

L’opération de révision de votre prêt hypothécaire est différente selon que vous choisissiez de procéder au rachat de votre crédit auprès de votre banque actuelle ou auprès d’un un organisme bancaire concurrent. Il est impératif de solliciter plusieurs organismes bancaires afin d’être certain d’obtenir le meilleur taux du marché. Avant de vous lancer, veillez à réunir toutes les pièces liées à votre crédit. Il faudra en effet présenter un dossier complet aux banques que vous sollicitez, sans quoi elles ne seront pas en mesure de répondre à votre demande.

La phase suivante est celle de choisir la meilleure offre pour vous. Vous devez prêter attention aux éventuels frais pratiqués par les banques, notamment ceux pour la tenue de compte. A cela, vont se rajouter des frais directement liées à votre crédit comme l’indemnité de remboursement, les frais de mainlevée ou autres frais de dossier.

Révision prêt hypothécaire simulation avec votre banque actuelle ou concurrente ?

Lorsque le rachat de votre prêt hypothécaire est effectué par votre banque actuelle, on parle alors d’un refinancement interne, alors que dans le cas d’un organisme bancaire concurrent, on parle d’un refinancement externe.

A l’occasion du rachat de votre crédit, vous devez saisir l’opportunité de renégocier toutes les composantes de celui-ci afin d’obtenir les conditions les plus avantageuses possibles : c’est ainsi l’occasion de revenir sur le type de taux, selon que vous ayez opté pour un taux fixe ou variable, sur la durée de l’emprunt si vos revenus ont évolué, mais aussi sur le mode de remboursement.