Carte de débit VS carte de crédit

Lorsqu’il nous faut désigner notre carte bancaire, nous sommes nombreux à faire erreur et à surnommer celle-ci « carte de crédit ». Or, nous devrions en réalité privilégier le terme « carte de débit ». Tentons ensemble de définir et discerner carte de crédit et carte de débit! 

Carte de débit

La carte de débit correspond à la carte bancaire classique, celle que l’on retrouve dans tous les portefeuilles, celle qui nous est habituellement fournie par la banque dès lors que nous décidons d’ouvrir un compte courant. La carte de débit permet d’effectuer des virements, des paiements ou encore des retraits. C’est sur cette dernière, par exemple, que nous est généralement viré notre salaire.

Il existe différents types de cartes de débit:

  • Les cartes à débit immédiat: les cartes à débit immédiat exigent qu’un contrôle systématique du solde soit effectué avant chaque paiement, de sorte qu’il est tout simplement impossible de se retrouver en négatif par l’intermédiaire de celles-ci. Les cartes Maestro ou Visa Électron sont des cartes à débit immédiat.
  • Les cartes à débit immédiat sans autorisation systématique: à travers les cartes à débit immédiat sans autorisation systématique, il est possible d’être à découvert de petits montants. Au dessus d’une certaine somme (à déterminer), un contrôle sera néanmoins effectué.
  • Les cartes à débit différé: les cartes à débit différé permettent un débit sans qu’aucun contrôle du solde ne soit effectué. Le débit est réalisé ultérieurement, généralement en fin de mois. Celles-ci peuvent permettre de faire face à des fins de mois difficiles ou à des dépenses inhabituelles ou imprévues.

Carte de crédit

La carte de crédit, en revanche, consiste en une réserve d’argent renouvelable, accordée soit par une banque, soit par une chaîne de magasins.

Les cartes de crédit fonctionnent à travers un procédé que l’on appelle « revolving« . En d’autres termes, la société émettrice de la carte de crédit fait parvenir au consommateur à échéances hebdomadaires ou mensuelles, un relevé des différentes opérations effectuées, qu’il revient à ce dernier de régler en une ou plusieurs fois avec ou sans intérêt(s).

Il convient néanmoins de se montrer relativement prudent en matière de carte de crédit, celle-ci pouvant parfois s’avérer plus onéreuses que les emprunts classiques