Crédit hypothécaire et apport personnel: ce qu'il faut savoir

Le prêt pour améliorer son peb est une offre attractive qui va booster la vente ou la mise en location d’un bien immobilier.

Un prêt pour améliorer son peb, pour qui et pour quoi ?

Les certifications peb (performance énergétique des bâtiments) indiquent le niveau E du bien concerné, autrement dit ses caractéristiques énergétiques. En wallonie le certificat peb doit impérativement être fourni au futur locataire mais aussi à tout acheteur potentiel. Cette disposition est en vigueur depuis le 1er juin 2011.

A quoi sert le certificat PEB ?

Ce certificat applicable aux bâtiments fonctionne de la même manière que les étiquettes énergie des équipements électroménagers. Il fournit donc la classe énergétique de votre habitation, ce qui va du A (le plus économe) au G (le plus énergivore). Le document indique également l’émission de CO2 du logement à vendre ou louer. Il aide les candidats à l’achat/location à évaluer leurs futures dépenses énergétiques par rapport aux performances des équipements (système de chauffage, par exemple).

Le certificat PEB s’obtient à l’issue d’un bilan énergétique et reste valide sur 10 ans si aucune modification n’est apportée aux spécificités énergétiques du logement. Précisons que seul un [a href= »https://environnement.brussels/thematiques/energie/la-performance-energetique-des-batiments-peb/le-certificat-peb/les »]certificateur agréé par Bruxelles Environnement[/a] est habilité à délivrer le certificat de performance énergétique.

Depuis le 1er janvier 2015, toute publicité de vente/achat en Région bruxelloise et en Wallonie doit faire mention du score énergétique du logement. Une copie sous format papier doit par ailleurs être mise à disposition des visiteurs, intéressés par le bien. Les mentions “PEB en attente” et “PEB en cours” n’ont aucune validité légale et sont passibles de sanctions.

Comment améliorer la performance énergétique d’un logement ?

Une toiture mal isolée cause des pertes de chaleur moyennes de 20% à 30%. Commencez par évaluer vous-même votre toit. En hiver, des stalactites qui se forment sur les bords de la toiture et qui y restent suspendues sont des signes d’une isolation qui laisse à désirer. Si votre chauffage est activé mais que vous ressentez encore le froid, surtout dans les combles, c’est qu’il faut refaire l’isolation du toit. L’intervention d’un professionnel reste la meilleure option pour réaliser un bilan thermique qui aboutira sur le choix de l’isolant adéquat.

Pensez également à faire vérifier l’isolation de vos fenêtres. Le cadre et/ou le vitrage peuvent en effet occasionner des pertes de chaleur. Les consommations en chauffage augmentent automatiquement et vous perdez des points. L’installation d’un double vitrage ou d’un triple vitrage pourrait vous faire gagner des points et inciter les acheteurs/locataires potentiels à choisir votre logement plutôt qu’un autre.

Et la porte, vous y avez pensé ? Comme pour les fenêtres, il ne suffit pas de vous intéresser aux vitrages car le châssis peut aussi engendrer des déperditions de chaleur. Confiez le diagnostic à un professionnel qui vous proposera une solution adéquate.

En plus de ces options, il est possible de miser sur les énergies renouvelables en installant par exemple des panneaux solaires. Vous pouvez aussi installer des isolants dans les sols et les murs pour optimiser la performance énergétique de votre bien immobilier. Si vos installations sont énergivores, remplacez-les par des modèles plus économes.

Un prêt comme solution de financement

Le prêt pour améliorer son peb permet de financer un ou plusieurs travaux qui rendront votre logement plus économe en énergie. Le certificat PEB délivré après bilan sera alors un atout considérable pour accélérer la vente/mise en location dans les meilleures conditions.

Simulez un prêt travaux ou prêt rénovation en ligne sans engagement.